Skip to main content

On lit partout que pour réussir en tant que freelance il faut être un expert, un spécialiste. Faut-il pour autant se dévaloriser lorsque l’on a plutôt un parcours ou profil généraliste ? Peut-on concilier son besoin de diversité, sa soif de nouveauté et réussir en tant que freelance ?

visuel Pinterest_profil généraliste freelance

Remettons les choses au clair, chaque personne qui se lance en freelance, qu’elle soit généraliste ou spécialiste, possède des compétences et qualités qui lui serviront au quotidien.

Et vous, amis généralistes, voici 5 qualités à forte valeur ajoutée que vous pouvez mettre en avant :

  • Vous êtes ouvert d’esprit

Vous n’êtes pas sectaire, beaucoup de sujets vous intéressent ! Vous avancez sans idée préconçue, car vous savez que chaque nouvelle expérience nourrira la prochaine.

  • Vous êtes polyvalent

En véritable couteau suisse, vous avez la capacité de switcher de casquette plus vite que votre ombre, selon les besoins.

  • Vous apprenez vite

Vous êtes curieux de nature, et dans ce cas ce n’est pas un vilain défaut ! Votre intérêt constant pour ce qui vous entoure vous amène, sans même vous en rendre compte, à absorber un maximum d’informations et à apprendre de nouvelles techniques.

  • Vous n’avez pas peur de la nouveauté

Un nouveau sujet ? Une nouvelle équipe projet ? Même pas peur ! Vous avez l’habitude de vous adapter à toutes les situations, même imprévues.

  • Vous comprenez les enjeux complexes

Votre cerveau s’est habitué à gérer plusieurs projets et type de mission en même temps, et grâce aux 4 premiers points cités, vous savez aller au cœur des problématiques afin d’apporter les solutions les plus pertinentes.

En complément de ce petit moment de reboost 😉 je vous invite à regarder la vidéo de la conférence TedX dans laquelle est intervenue Emilie Wapnick, qui parle de la difficulté pour certains d’entre nous de trouver sa voie, sa vocation, et qui déculpabilise énormément les profils « touche-à-tout ».

Alors ne vous lamentez pas sur votre expérience ou vos études que vous auriez aimées différentes, car chaque parcours possède ses vertus et son lot d’apprentissage qui ne sont jamais perdus.

Il ne s’agit pas, pour réussir en tant que freelance, de renier ce que l’on est, mais bien de trouver un équilibre entre les besoins du marché et nos propres besoins. L’idée est d’avoir envie de se lever le matin pour attaquer de nouveaux sujets et projets non ? Pas de se morfondre en attendant le week-end (qui soit-dit en passant n’existe pas toujours pour un freelance…).

Il faut garder à l’esprit que vous avez la chance de construire votre propre job, de rédiger votre fiche de poste, alors pas de panique, on active nos 5 qualités ci-dessus et on se lance !

Tout cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas écouter les conseils des freelances plus expérimentés qui prônent la spécialisation, il faut juste s’adapter, et ça : vous savez faire !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.