A l’ère des échanges démultipliés via les réseaux sociaux, l’email marketing semble être un canal de communication désuet et peu adapté.

Or il se pourrait bien que ce soit votre meilleur allié pour construire une relation avec vos prospects de manière personnalisée et efficace.

Alors, pour vous l’email marketing est has been, intrusif ?

Les réseaux sociaux l’ont bel et bien enterré ?

Nous allons voir qu’avec la bonne intention et les bonnes pratiques, l’email marketing pourrait bien vous impressionner !

Note : Nous parlons ici d’email en inbound marketing, c’est-à-dire des newsletters ou séquences d’emails envoyées aux personnes qui vous ont fournies leur adresse email. L’article aurait été différent s’il avait traité d’outbound marketing : l’envoi de mail en masse auprès d’une cible très large qui ne vous connait pas.

Etat des lieux de l’email marketing en 2018

crédit: rawpixel-236143-unsplash

Aujourd’hui, certains marketeurs travaillent leur stratégie relationnelle et de contenu uniquement sur Facebook ou Instagram.

Mais l’email a des atouts que les réseaux sociaux n’ont pas, à commencer par le fait qu’il est encore aujourd’hui le canal de communication dominant en France, selon l’enquête menée en 2017 par le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe).

Les internautes consultent au moins une fois par jour leur boîte mail, où les messages reçus sont stockés. Sur les réseaux sociaux le fil d’actualité évolue en permanence, l’internaute peut donc passer à côté de votre post. En effet, une publication Facebook n’atteint en moyenne que 10,71 % de l’audience totale (Hubspot).

Toujours selon l’étude du SNCD, 81% des internautes sont abonnés en moyenne à 6,4 newsletters. Ils sont donc à la recherche de contenu, qu’il soit promotionnel (réduction, avantages…) ou informatif (veille sectorielle, articles d’experts…).

 

Un ROI plus élevé que sur les autres canaux

Malgré la fulgurante ascension des réseaux sociaux, le ROI (retour sur investissement) de l’emailing marketing reste le plus élevé de tous les canaux marketing :

  • Il est passé de 66% en 2008 à 73% en 2017. (Stratégie)
  • L’email est 40x plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter. (McKinsey)

Le format newsletter notamment conserve un fort pouvoir de conversion :

  • 76% des interrogés achètent en ligne après avoir navigué sur le site web du produit/service depuis un lien présent dans l’email
  • 75% se rendent en boutique pour acheter le produit/service vu dans une newsletter

 

Le bon discours au bon moment

email marketing développement businessAlors oui, le mail peut être intrusif : quand il est envoyé à la mauvaise personne, au mauvais moment, avec le mauvais contenu. La clé est donc de personnaliser votre campagne.

Nous ne sommes plus dans l’envoi en masse, mais dans un échange « one to one », pour créer une relation directe avec votre prospect.

Il faut bien connaitre votre client-cible, lui parler avec ses mots, comprendre ses besoins, afin de construire au fur et à mesure des emails une relation, établir une connexion.

Quelles sont ses problématiques et quelles sont les solutions que vous pouvez lui apporter ? C’est à partir de cette étude que vous allez concevoir le contenu que vous allez lui proposer.

Alors bien-sûr pour cela vous devez obtenir des informations le concernant. Selon votre activité, plusieurs champs peuvent être demandés :

  • Prénom
  • Nom
  • date de naissance
  • âge des enfants
  • profession
  • hobbies…

Attention cependant au RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) : vous n’êtes pas autorisé à récolter des informations qui ne sont d’aucune utilité à votre activité.

Ces informations sont d’autant plus importantes que les emails avec un sujet personnalisé ont 26% de chances supplémentaires d’être ouverts (Campaign Monitor).

Pour mieux connaitre votre prospect, vous allez aussi étudier son comportement sur votre site web, vos réseaux sociaux, afin d’analyser à quel niveau de maturité il se trouve.

A-t-il abandonné à la fin du tunnel de conversion (abandon panier par exemple) ? Vient-il tout juste de s’inscrire et a besoin que vous lui présentiez vos produits et services ?

Vous l’aurez compris : à chaque phase son discours et son contenu adapté. Vous devez répondre au besoin du prospect et lui apporter une solution, l’aider à avancer dans le tunnel de conversion. Vous construisez ainsi votre légitimité auprès de votre cible.

 

Une expérience utilisateur optimisée

expérience utilisateur email optimisée, marketing digital

crédit: neonbrand-226736-unsplash

Aujourd’hui, un email marketing n’est plus seulement un bloc de texte indigeste. La mise en forme, les images ou vidéos, l’ergonomie doivent être travaillées avec soin.

Les solutions d’emailing ont évolué dans le bon sens, et proposent  des gabarits d’emails responsive, qui s’adaptent aux mobiles pour faciliter la lecture.

C’est d’autant plus important que la part d’ouverture des emails sur mobile est en croissance constante.

Une belle mise en page qui respecte votre charte graphique permet de conserver une cohérence avec les autres supports de communication, et transforme un simple email en communication soignée et attractive.

L’ajout d’images ou de vidéos pour aérer et illustrer vos propos permet d’attirer l’attention si précieuse de votre prospect.

En résumé, un contenu de qualité c’est à la fois la forme pour attirer l’attention, et le fond pour garder votre prospect attentif jusqu’au bout du message !

 

L’automatisation pour une plus grande performance

crédit: rawpixel-561404-unsplash

Le marketing automation est un ensemble de techniques qui permet d’envoyer automatiquement des messages ciblés en fonction du comportement du consommateur. Il permet donc de programmer des envois d’emails, mais il est également utilisé pour la programmation de posts sur les réseaux sociaux.

Une stratégie de marketing automation permet en moyenne un taux de lecture de 65% supérieur à la normale et un taux de clic optimisé de 116%. (Stratégie)

Une présence régulière et pertinente grâce à des envois d’emails automatisés et ciblés permet de créer du lien avec votre prospect.

Quant à votre clientèle, profitez de ce canal pour lui proposer de l’upselling, c’est-à-dire des produits et services connexes ou complémentaires à ceux qu’elle a déjà acheté.

Grâce au marketing automation, vous suivez l’activité de votre prospect/client, sa réactivité à vos messages, ses interactions avec les calls to action (boutons d’action). Vous pouvez ainsi savoir à quelle étape de maturité il est dans le tunnel de conversion.

Suite à cette analyse, vous pouvez affiner, améliorer vos messages, et concentrer vos efforts sur les leads les plus prometteurs.

Vous gérez ainsi mieux votre budget d’acquisition.

Vous déléguez les tâches à faible valeur ajoutée à votre outil de marketing automation, et gagnez du temps pour travailler sur ce qui compte vraiment : une stratégie marketing efficace et innovante.

Le cycle de vie d’un prospect dans votre tunnel de vente peut être entièrement géré par emails automatisés, avec par exemple :

  • L’email de remerciement d’inscription à la newsletter / de téléchargement d’un livre blanc par exemple
  • La newsletter qui apporte du contenu à forte valeur ajoutée
  • L’email de présentation de vos produits et services (toujours en mettant en avant les bénéfices pour le consommateur)
  • L’email « vous nous manquez » qui relance les clients inactifs
  • L’email transactionnel pour le suivi d’un achat, la confirmation d’une inscription etc.

L’objectif est de rester cohérent en fonction du profil ciblé : client ou prospect ? Au début du cycle marketing ou à la fin ?

Les possibilités sont nombreuses en fonction de votre activité et de votre tunnel de conversion.

 

En conclusion, malgré l’avènement des réseaux sociaux, l’email marketing a encore de beaux jours devant lui.

D’autant plus que, selon Mailjet, l’email est considéré par 82% des consommateurs comme le canal qui sera le plus utilisé dans les dix prochaines années.

D’ailleurs, lorsqu’on évoque l’évolution des campagnes d’emailing, les internautes interrogés souhaitent que les marques aillent plus loin dans ce qui a été amorcé en ce qui concerne notamment:

  • La possibilité d’acheter le produit/service directement dans l’email
  • L’utilisation des données en temps réel et la géolocalisation afin de proposer au bon moment des contenus pertinents (offre promotionnel quand le prospect entre dans un magasin par exemple)

La réussite d’une campagne d’emailing marketing repose sur 3 points fondamentaux :

  • La connaissance de votre client cible
  • Une ergonomie optimisée pour une expérience client de qualité
  • La maîtrise de votre tunnel de conversion pour une automatisation pertinente

Les campagnes d’email marketing sont bien-sûr à intégrer à une stratégie marketing globale. La complémentarité avec les réseaux sociaux permet de créer un tissage de liens relationnels avec votre cible.

Vous devenez ainsi au fur et à mesure une référence dans votre domaine à ses yeux. Cela vous démarquera de la concurrence au moment de l’achat.

Alors oui, cela demande une stratégie de contenu forte pour entretenir la relation avec vos prospects et clients, mais vu les ROI observés, cela vaut la peine d’inclure à sa stratégie ce bon vieil email !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sem, nec libero pulvinar et, consectetur luctus eget Donec